Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Dans le regard de Fred
8 mars 2023

Sinner Publishing - Le protecteur Tome 1 - Delphine Blake

IMG_3889

Bonjour à toutes et tous, une nouvelle trilogie voit le jour MAIS je viens aujourd’hui vous relater ma lecture du tome 1. 

Je ne connais pas l’auteure mais c’est grâce à Sinner publishing que je découvre Delphine Blake et son titre « Le protecteur ».

La couverture assez mystérieuse et sombre, j’apprécie comme régulièrement lorsqu’il s’agit des couvertures de cette Maison d’édition.

Permettez-Moi de vous avertir que ce livre et d’ailleurs la trilogie intégrale est destinée à un public TRÈS averti. Ceci est DARK.

Résumé :

« Le hasard existe t'il vraiment ? 

La première fois que mes yeux se sont posés sur Carter Valentini, les circonstances n’auraient pas pu être plus désastreuses. Maintenue contre ma volonté sur le sol crasseux de cette ruelle sombre, mon existence était sur le point de basculer. C’est alors que cet homme impitoyable est apparu, tuant froidement mon agresseur pour me venir en aide avant de disparaître comme une ombre dans la nuit.

Bouleversée, abandonnée, je peine à reprendre mon souffle. Mais lorsqu'il revient dans ma vie, réclamant que je paye ma dette, je comprends qu'il ne sera sûrement pas le héros de mon histoire et qu’il est peut-être trop tard pour lui échapper.

Pourtant, tout chez lui me déstabilise. Face à cet homme complexe et mystérieux, j’ai bien L’intention de tenter de rassembler tous ses morceaux brisés afin de découvrir la vérité.

Sa vérité. »

Extraits au hasard :

« Il venait de parler avec un accent italien beaucoup plus prononcé qu’auparavant. Peut-être avais-je halluciné. Je devais surement me tromper à cause de la drogue ou du stress que ressentait mon corps. Il rabattit les draps sur moi et attrapa une couverture sur l'étagère. Il la déplia pour me garder bien au chaud. Il prit soin de placer ma tête confortablement sur l'oreiller. J'étais surprise de la douceur dont il faisait preuve. Ses mains étaient très grandes et il ne semblait pas capable de délicatesse, mais il prenait soin de moi comme si je risquais de me briser. »

« Il se tourna enfin vers moi et je vis ses sourcils se froncer en découvrant que je ne portais pas la robe et que je lui avais, en partie, désobéi. Son regard parcourut malgré tout l'entièreté de mon corps. Il passa sa langue sur sa lèvre inférieure avant de mettre ses mains dans ses poches et de reporter son attention sur son ami. Si tu préfères vraiment sortir avec Lucrezia, pourquoi est-ce que tu me regardes comme ça ? pensai-je. Il m'apporta un manteau et le plaça sur mes épaules. »

« Ses explications m'enflammèrent. Elle avait peur de moi. Elle craignait de ce que je pourrais lui faire, de ce que je pourrais lui dire.

Je fus pris de culpabilité en repensant à la cage que j'avais bâtie autour d'elle, l'emprisonnant par mes mensonges.

Elle s'assit sur son lit et posa ses mains sur ses genoux en soupirant. Je ne savais pas quoi lui dire. Elle attendait surement que je la rassure, mais j'en étais bien incapable.

Elle avait raison de me craindre. Ses émotions l'avaient alertée sur ma malveillance. Son instinct de survie avait repéré le danger, ses glandes surrénales s'étaient mises à libérer de l'adrénaline dans son sang pour la préparer à une éventuelle fuite, elle restait là, assise sur son lit.

Je la regardai comme un con, ne sachant pas quoi faire de mon corps. »

Comme à chaque fois que le lis une Dark, je m’emploie à lire docilement ( même si ce n’est pas dans mon tempérament de l’être), les avertissements. Je vous invite d’ailleurs à faire de même pour éviter de tomber sur une lecture malencontreuse qui pourrait éventuellement vous choquer.

J’apprécie aussi cette playlist en début d’œuvre qui me donne à chaque fois l’occasion de découvrir ou de réentendre des morceaux musicaux mais il est temps maintenant de me plonger dans cette œuvre.

Dans le premier chapitre, je découvre l’un dès narrateur et protagoniste de l’histoire en l’’occurrence « Carter » un tueur à gage, le plus cher de l’Italie. 

Dans le second chapitre, je fais connaissance avec Evie, une seconde narratrice et protagoniste de l’histoire.

Ce livre est donc à deux voix. À la première personne et j’apprécie. Cela m’immerge plus intensément dans l’histoire. Pour l’instant la plume de l’auteure est simple, capte l’attention du lecteur que je suis. 

Pour Carter, c’est impossible de ne pas avoir ce qu’il veut et toute son équipe va devoir faire des recherches sur la fameuse Evie. Celle qui ne lui a pas donné ce qu’il voulait…  pour lui cela devient une obsession alors que pour elle c’est une circonstance malheureuse qui pèse sur sa vie.

Plus rien ne sera jamais pareil, même si elle tente, tant bien que mal de vivre avec ça. 

Finalement, notre narrateur masculin, Carter programme un enlèvement d’Evie simplement pour mieux l’approcher et s’en accaparer pour ainsi dire. 

La plume de l’auteure est assez mature, sobre, fluide et tellement addictive. J’ai, depuis le début de ma lecture envie d’en savoir plus. Delphine sait jouer avec les mots pour provoquer la curiosité, l’envie. Sans peine, elle mène le lecteur que je suis, exactement la ou elle désire.

Entre Evie et Carter, c’est une relation particulière qui naît petit à petit ou chacun des deux essayer de décoder l’autre, ils ne le savent pas encore certainement mais leur destin est lié. Ils doivent se comprendre et je ne sais pas comment l’auteure va faire évoluer cette histoire, j’en suis trop impatient de savoir d’ailleurs pour ne rien vous cacher. 

Plus ma lecture s’écoule, et plus je réussi à cerner les deux protagonistes, certes il y a encore dans cette histoire tant de zones d’ombres mais l’auteure nous dévoile de plus en plus de détails et j’aime découvrir cela au fil des pages 

Un nouveau narrateur que l’on connaît déjà prends la parole, en l’occurrence Max l’associer et ami de longue date de Carter.

Pour ne rien spoiler de ce tome 1, je vais conclure simplement par une phrase de mon cru.

Certes ce tome 1 me laisse un goût d’inachevé, j’espère qu’il sera comblé dans le second et troisième tome de cette trilogie.

L’auteure a une plume très agréable et mature, j’ai apprécié vraiment me perdre au fil des pages que narrer Evie ou Carter et j’ai déjà hâte de les retrouver je l’espère TRÈS bientôt.

Finalement, lorsque deux âmes réussissent, l’espace d’un instant à se connecter, à se comprendre et s’apprivoiser alors ça devient grisant d’enfin se sentir vivant…

Alors dites Moi tout?… Qui a lu ce tome 1 ou qui a l’intention de lire ?…

Publicité
Publicité
Commentaires
Dans le regard de Fred
Publicité
Archives
Publicité