logo r+n pleinBonjour Maïllis, alors que l’année débute je voulais te souhaiter, ainsi qu’à toutes les personnes qui prennent le temps de venir lire mon blog, tous mes vœux pour 2023 MAIS essentiellement la santé si essentielle. 

Alors pour lancer ce second « Spécial Red’Active Éditions », je voulais que tu me parles de l’année 2022, une sorte de bilan de ta Maison d’Edition ? 

Bonjour, Jean-Frédéric, et bonjour à tous ceux qui suivent ton blog, tes réseaux sociaux, tes salons, et toutes les animations que tu réalises. Je profite de l’occasion pour te remercier de cette belle mise en lumière, mais également du soutien inconditionnel que tu apportes aux Editions Red’Active, à mes auteurs, ainsi qu’à tous les autres acteurs du livre et de la lecture que tu n’as de cesse de promouvoir. Tes actions sont primordiales, et je ne peux que t’encourager à continuer à faire vivre ta passion et celle des autres…

Tu souhaites donc connaître le bilan des Editions Red’Active pour l’année 2022 ? Qu’à cela ne tienne. Allons-y !Les Editions Red’Active, qui viennent tout juste de fêter leurs cinq ans, reviennent de loin. Elles reviennent de loin parce que le monde de l’Édition est un secteur extrêmement concurrentiel au sein duquel il est très difficile de se faire une place. Il est difficile de séduire libraires et lecteurs, car il ne suffit malheureusement pas d’être convaincu du bien-fondé de sa démarche et de la qualité des textes que l’on défend, il ne suffit pas de dénicher de bons auteurs et d’avoir des lecteurs qui vous suivent. Cette expérience m’apprend qu’il faut aussi et surtout du réseau, des moyens humains, des moyens financiers conséquents, de la visibilité, tous ces éléments dont Red’Active a cruellement manqué durant ces cinq premières années. Pourtant parfaitement consciente du fait que, cinq ans, c’est bien jeune pour une maison d’édition, mais surtout terriblement consciente des limites qu’impose le marché éditorial et de l’endurance que cela requiert de la part d’un chef d’entreprise, j’ai bien failli tout abandonner en décembre 2021.

C’était sans compter le soutien inconditionnel de mes auteurs, qui m’ont dissuadée de prendre une telle décision, de celui de ma famille, qui a multiplié ses efforts, de mes amis qui sont restés présents, à mes côtés, de mes fournisseurs, collaborateurs et partenaires, qui ne m’ont pas acculée, de mes lecteurs qui m’ont encouragée, et de toutes les personnes comme toi, que je ne peux pas citer ici, car elles sont très nombreuses – elles se reconnaîtront, je l’espère –, qui ont cru en moi. Les Éditions Red’Active ont survécu et je suis fière d’être avec toi ce soir pour en parler !

Après de nombreuses remises en question, de nombreux bouleversements, tant personnels que professionnels, à la faveur de nombreuses rencontres, fort opportunes, de quelques restructurations, avec notamment l’intégration de Thalie Bannière dans notre équipe commerciale, de quelques séparations, avec le départ regretté de ma chère Nicole Ramazzotti, et de quelques nouveaux partenariats, telle que notre adhésion massive à l’excellente association UNISSONS de Florian Allain, Dominique Guenin, et Alice Masson, le bilan de l’année 2022, ce sont finalement quelque 170 librairies partenaires sur l’ensemble du territoire français, ce sont sept nouveaux titres (les Volets clos, Vous qui passez sans nous voir, le Venin de la suspicion, Tonton avait une ferme en Ukraine, le Voile de l’infini, Autour de son Ombre et la Passeuse), ce sont quatre nouveaux auteurs (V. Maroah, Lola Cano, Manu Gros et Patricia Hoël). C’est aussi une notoriété qui s’acquiert avec une dizaine d’articles de presse et la participation à une trentaine de salons. Alors, c’est certain, les Editions Red’Active, ce ne sont pas encore les Editions Gallimard, mais petit à petit, l’oiseau fait son nid et les brindilles qui le composent sont choisies pour durer !

Je suis conscient, je sais que Red’Active Éditions, la Maison d’Edition est ton bébé, celui que tu chéris tant et plus (tu as bien raison d’ailleurs, car je l’affectionne aussi soit en certaine). J’aimerais que tu m’en parles disons à cœur ouvert ? 

Les Editions Red’Active, depuis leurs origines et pour longtemps encore, ce sont surtout des textes de qualité et des auteurs de talent. C’est un bouquet de personnalités attachantes et variées, ce sont des écrivains engagés dans l’amour des mots, dans l’amour du monde qu’ils cherchent à rendre meilleur. Ce sont des auteurs qui sont aussi dans l’amour des gens qu’ils entendent transporter dans un ailleurs fait de rêve, de consolation, de voyage, d’espoir, d’humour parfois, mais de drames aussi, car la vie est faite de tout cela et que chacun, quelle que soit la sienne, a le droit de goûter, de temps en temps, ou plus fréquemment, à celle des autres.

Les Éditions Red’Active, depuis leurs origines et pour longtemps encore, ce sont des textes variés, propres à toucher tous les lecteurs, qu’ils soient occasionnels ou assidus, plus ou moins exigeants, attirés par la fiction ou par le vécu, par la tendresse ou la violence, habités par le doute ou la conviction. Ce sont des auteurs qui partagent avec moi l’envie de faire découvrir aux lecteurs des univers parallèles dans un monde où il est parfois difficile de sourire, qui nourrissent le souhait d’apporter à ce monde un peu de leur intimité, de ce qui fait leur force, de ce qui les meut, de ce qui les aide à surmonter les difficultés et à s’évader d’un quotidien parfois morose. 

Les Editions Red’Active, depuis leurs origines et pour longtemps encore, c’est l’amour des mots, l’amour des autres, et un moyen de réconcilier rêve et réalité au travers d’un objet, le livre, accessible à tous, quelles que soient son milieu social ou professionnel, quel que soit son âge ou sa situation, quelle que soit son éducation et ses diplômes… C’est une proposition qui se veut universelle et que je mettrai tout en œuvre pour faire devenir telle… C’est une ligne éditoriale de qualité, ouverte sur le monde. C’est une proposition de livres abordables tant par leur prix que par leur contenu. C’est un travail collectif au service du partage, du livre et de la lecture.

Je te remercie sincèrement Maïlis, et je te donne rendez-vous à la fin de ce Spécial Red’Active pour clôturer, merci à toi. Au plaisir.