Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Dans le regard de Fred
24 janvier 2022

Rencontre avec Une Auteure qui vient de sortir son 1er Livre !!!!

STELLA

 

Hello Stella, tout d’abord sache que je suis content de te recevoir, ici même, dans ma nouvelle aventure « Blog ».

Alors, venons-en au fait ! Installe-toi confortablement, permets-moi de t’offrir, un café, un thé peut-être ou préfères-tu un mojito ?

En ce qui me concerne, un bon café torréfié me fera plaisir mais je ne boude pas une bière à l’occasion !  

Bien, alors Stella, je vais être curieux, mais je suppose que tu t’en doutes bien étant donné que tu as accepté cette entrevue. 

Tu es une fille [FEMME LOL], auteure, lectrice, sans oublier que professionnellement tu as un travail prenant et certainement une famille.

Donc, l’une de mes premières questions, comment fais-tu pour tout conjuguer ? 

C’est une question que je me pose tous les jours ou presque ! Evidemment, le travail et la vie de famille passent en premier puisque j’ai des enfants et que je suis profession libérale. Ça signifie que le peu de temps qu’il me reste est consacré à l’écriture et à la lecture. J’ai des périodes de « boulimie » durant lesquelles je vais écrire à fond et d’autres durant lesquelles la lecture prend le pas. Aujourd’hui, j’ajoute aussi la casquette de l’édition puisque je me suis auto-éditée et cela prend énormément de temps.

Je dirais donc que je fais un peu de ceci, un peu de cela, beaucoup de bidule, énormément de truc et que j’essaie de faire en sorte de prioriser en fonction des impératifs de temps que je me donne. 

Je vais me pencher plus vers ton activité d’auteure si tu me le permets : quel est le cadre idéal ou tu aimes écrire ?

Généralement, j’écris tout simplement dans mon salon afin de garder l’œil sur la maisonnée. Il m’arrive aussi d’écrire au bureau entre deux patients.

Comment t’es venue l’envie d’écrire ?

J’écris depuis aussi longtemps que je m’en souvienne. J’ai retrouvé des poèmes écrits à huit ans, un roman policier à douze ans et des ébauches de plusieurs autres… Evidemment, ce n’est pas très abouti mais c’est marrant de relire tout ça. 

L’envie d’écrire vient d’une volonté de s’évader, je crois. J’ai toujours été une grande lectrice, j’ai une cadence de lecture plutôt rapide donc j’engloutissais tout ce qui me passait sous la main. Ça a été le vivier de mon imagination !

Et l’histoire de ton livre, du début à la fin, je veux tout savoir ?

Impulsion est avant tout une histoire de rédemption. Lena, l’héroïne, est frivole, fantasque, fêtarde, menteuse et inconstante. Elle grille la vie par les deux bouts, elle boit, elle fume, elle baise. Elle n’en a pas conscience mais elle se maltraite et il va falloir la rencontre de personnages hauts en couleur pour qu’elle comprenne qu’elle fait erreur. A partir de là, elle se trouve confronter à un choix cornélien : continuer à se bercer d’illusions ou changer. Mais changer n’est pas facile quand on ne veut pas affronter ses démons.

Impulsion est un roman qui fait râler, qui fait rire, qui fait pleurer et qui donne chaud car la sexualité de Lena est un des points majeurs de son évolution. Tous les personnages qui gravitent autour d’elle sont importants et apportent une pierre à l’édifice. 

Même si je suis conscient que les auteur(e)s se servent de leurs vies pour écrire, je désire en découvrir plus sur tes sources d’inspirations, quelles sont-elles ?

J’essaie de ne pas trop m’inspirer de mon réel car les gens ont toujours tendance à chercher les similitudes et que je trouve que ce serait trop intime de m’exposer dans un roman. Par contre, j’avoue que certains personnages sont la personne sans filtre et sans réserve que j’aimerais être. Edna dans Impulsion en est l’illustration parfaite !

Je dois quand même reconnaître que le goût immodéré de Lena pour la Guinness vient de moi !

Qu’oserais-tu dire à des lectrices et lecteurs potentiels qui n’ont pas encore eu la chance de te lire ? 

La qualité première que les lecteurs et les maisons d’édition ont reconnue à Impulsion, c’est que les personnages sont des gens comme tout le monde. Ils pourraient être nos amis, nos frères, nos sœurs, nos collègues. C’est un roman qui traite de la vraie vie, dont les personnages ont des failles comme n’importe lequel d’entre nous mais qui sont terriblement attachants. Et puis qui ne refuserait de faire un voyage en Irlande, n’est-ce pas ?

Si tu avais le choix d’un ou une auteur(e) pour un quatre mains, qui choisirais-tu ?

Je dois avouer que je suis une freak control (j’expliciterai lors de la question suivante) donc très honnêtement, je refuserais probablement d’écrire avec quelqu’un d’autre.

Tu es auto éditée ou en Maison d’édition et pourquoi un tel choix ? ……

Pour commencer, une de mes nouvelles érotique « Harry et ses drôles de dames » a été publié dans le Carré d’Ass #9 aux éditions explicites. J’aime beaucoup cette maison d’édition car elle est fun, délurée et conviviale. Je suis très honorée d’avoir été sélectionnée et d’avoir fait partie de l’aventure. J’apprécie avoir découvert « l’autre côté de la barrière », c’est une expérience très riche.

Pour Impulsion, j’ai choisi d’aller vers l’autoédition malgré deux propositions de contrat d’édition par deux maisons d’édition différentes. Pourquoi ? J’en reviens à cette histoire de freak control : je me suis rendue compte que ça m’était plus angoissant d’attendre l’approbation des comités de lecture/éditeurs que de faire par moi-même. Au final, j’ai choisi d’apprendre à faire les différents métiers de l’édition et même si c’est un travail colossal et que le rendu n’est peut-être pas parfait aux yeux d’un puriste, cela me convient mieux.

Avant de conclure le chapitre auteure, peut-être as-tu envie de m’offrir un scoop sur ton futur projet ?

En 2022, j’aimerais publier Twisted Love, sur lequel je travaille les aspects éditoriaux actuellement. Une romance à suspense qui a l’art de retourner la tête du lecteur jusqu’à la dernière ligne. 

J’ai aussi prévu de publier le premier tome de Bienvenue au Sweetenstein, une romance feel-good à mi-chemin entre Disney et le téléfilm romantique de M6.

En parallèle, j’écris le tome 2 qui s’intitulera : Retour au Sweetenstein. Un troisième tome est prévu par la suite.

Passons à l’aspect lectrice. Comment choisis-tu tes lectures ? Quels sont tes styles de prédilections ? 

Là encore, j’ai des crises de boulimie. Par exemple, je lis des thrillers et j’enchaine dans ce genre pendant des mois en faisant toute la bibliographie de l’auteur (Frank Thilliez, Karine Giebel, Maxime Chattam pour ne citer qu’eux). Ensuite je vais me jeter à fond dans la chick-lit (Sophie Kinsella…), après je vais lire tous les Virginie Grimaldi, les Meg Cabot, les Guillaume Musso même si je préfère son frère Valentin, les Marc Levy… Bref, quand j’aime un auteur, je finis par lire tout ce qu’il a écrit !

Je suis aussi une fan inconditionnelle de Harry Potter, Hunger Games, Divergente, Delirium… bref, j’adore les dystopies !

Ton auteur(e) favori(e) ? (Des raisons évidentes à ton jugement …)

Hum… Je dirais que ça reste Karine Giebel, même si je la hais de me faire pleurer à chaque fois ! C’est un maître incontournable du thriller contemporain. Elle aborde des thèmes de société très durs et avec brio. Elle nous oblige à réfléchir en faisant fi du clivage « bon / mauvais ».

Le tout premier livre que tu as lu, c’était quoi ?

Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll. 

Ce roman dicte mes principes de vie, j’ai même l’avant-bras tatoué avec différents éléments de cet univers et la phrase « We’re all mad here ».

Ton coup de foudre littéraire ? Le livre qui t’a le plus bouleversé ? (Les raisons à cela)

Etonnamment, je vais citer Les âmes vagabondes de Stephenie Meyer. Elle est l’auteure de Twilight et j’avoue que j’ai lu Les âmes vagabonde avec scepticisme, pensant qu’elle ne pouvait être l’auteure que d’un succès. J’ai été très vilaine langue ! Parce que ce roman, qui est une dystopie, m’a complètement embarquée dans un univers de survie et de réflexion quant à « qu’est-ce que je ferais si ça m’arrivait ? Est-ce que je privilégierais ma survie au détriment des autres ou est-ce que je serais dans l’entre-aide au risque de me perdre, moi ? ». J’aime beaucoup la manière dont l’auteure est parvenue à écrire les pensées de Gaby, l’âme vagabonde, qui prend possession de l’héroïne, Melanie. Les dialogues entre les deux personnages sont intenses et très bien amenés. Je trouve que cet exercice n’est pas facile et que c’est un exploit de l’avoir réussi.

Pour nourrir ma curiosité, j’aimerais aussi te demander si tu regardes la télévision, des séries peut-être ou des films, dis-moi tout ?

Je suis avant tout sérivore, Netflix est un vivier intarissable. Je regarde de tout : depuis Les chroniques de Bridgerton à Viking en passant par You, Mon amie Adèle, Le jeu de la dame, Ratched, et tellement d’autres encore que la liste est bien trop longue !

Et la musique dans ta vie, a-t-elle une place ? Tes goûts …

Oui, je suis une fan de rock/metal. Mes groupes préférés sont AC/DC, Radiohead, Linkin Park… Et pour ceux qui sont moins connus : Beast in black, Nightwish, Evanescence, Within Temptation… J’attends d’ailleurs le concert des deux derniers depuis 2019 car reporté plusieurs fois à cause de la crise sanitaire.

Voilà, nous arrivons bientôt à la fin de cet entretien MAIS, serait-il possible que tu glisses les liens ou l’on peut te découvrir ?

Je suis active sur Instagram : @stellanowriter

Présente aussi sur Facebook : Stella No – Auteure

Vous pouvez me lire sur Wattpad : StellaNoWriter

Sur amazon, vous pouvez retrouver mes écrits en version papier, numérique et abonnement kindle :

Sans oublier de t’interroger sur mon blog, comment trouves-tu mon idée ?

C’est une formidable idée qui permet de promouvoir la créativité et les auteurs. Bravo pour le travail que tu accomplis.

Et enfin, étant donné que nous venons d’entrer dans une nouvelle année, quels sont tes vœux et résolutions pour l’année 2022 ?

Pas de résolutions car je ne les tiens jamais alors je vais me contenter de nous souhaiter à tous une année pleine de sérénité et de douceur.

Stella, je te remercie profondément de m’avoir accordé ce temps, même si je sais vu tout ce que tu fais, qu’il t’en manque. Je t’embrasse et j’espère te rencontrer bientôt.

Merci beaucoup pour ton invitation. Ça a été un plaisir de participer !

Publicité
Publicité
Commentaires
L
Très belle interview.
Répondre
J
Je te remercie Stella et j’ai maintenant hâte de lire ton livre, je te souhaite une excellente et belle réussite …..
Répondre
S
Merci encore pour ton invitation! J'ai beaucoup aimé cet exercice de l'interview ! <br /> <br /> Belle route à ton blog !
Répondre
Dans le regard de Fred
Publicité
Archives
Publicité